08/04/2010

Quelques extraits de livres

"Histoire d'une jeunesse" Canetti Elias

…En pratiquant les poètes comme d'autres la Bible, elle avait acquis la conviction que toutes les religions se valent. Elle pensait qu'il fallait se référer à ce qu'elles avaient en commun et régler sa conduite là dessus.  Des guerres sanglantes, impitoyables, avaient été menées au nom de telle ou telle religion, c'était une raison supplémentaire de s'en méfier. Sans  compter que la religion détournait l'homme de certaines graves questions qui restaient à résoudre. Elle était convaincue que les hommes étaient capables du pire; la preuve irréfutable de la faillite de toutes les religions résidait à ses yeux qu'elles n'avaient pu faire obstacle à la guerre. Quand des ecclésiastiques de toutes les confessions allèrent jusqu'à bénir les armes avec lesquelles des hommes qui ne se connaissaient même pas s'entretueraient bientôt, sa répugnance  grandit   au point qu'elle n'arrivait plus à la dissimuler entièrement.

Brown Dan

" Da Vinci Code"

…Ma chère Sophie, répliqua Langdon en souriant, toutes les religions du monde sont fondées sur des thèses fabriquées. C'est la définition même du mot Foi- l'adhésion à ce que l'on imagine être vrai et que l'on ne peut pas prouver. Toutes les religions, depuis celle de l'Egypte ancienne jusqu'au catéchisme moderne, décrivent Dieu à travers des métaphores, des allégories, des hyperboles. Ce sont des images qui permettent à l'esprit humain d'envisager ce qui est par définition inenvisageable. Les problèmes commencent lorsqu'on se met à croire à la lettre aux symboles qui ont été fabriqués pour illustrer des abstractions….

Giroud Françoise

"Ce que je crois"

Heureux…les sensualistes qui savent ordonner leurs plaisirs, les goûter par anticipation et les prolonger par l'évocation du souvenir. Je crois que chaque être humain dispose d'une certaine aptitude au bonheur et d'une certaine capacité à souffrir et que, quelque soit sa vie, il l'use en totalité.

14:59 Écrit par Marie-Claire Schùermans dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.