08/04/2010

extraits de livres (2)

 Martin-Luther King"

La première dimension d'une vie achevée c'est le développement des capacités profondes de l'individu. Donnez-vous pour tâche de découvrir ce pourquoi vous êtes fait et alors consacrez-vous avec passion à le faire. Cet effort de progression vers l'achèvement de soi-même représente la longueur de la vie d'un homme.

La seconde dimension d'une vie complète c'est le souci qu'on a de son prochain et le fait qu'on s'identifie à lui. Reconnaître que l'humanité est une et avoir conscience de la nécessité d'un souci fraternel agissant pour les besoins essentiels des autres , voilà la largeur de la vie.

Reste la troisième dimension, la hauteur, les aspirations de l'homme vers les sommets. (Qui sont  pour les croyants la recherche de Dieu. Mais pour les autres, ce peut être cette recherche d'un certain absolu qui est personnel à chacun et qui vous dépasse. Je ne sais pas quel nom lui donner. Ceci est MON interprétation. MCL.)

Marcel Jouhandeau : Journaliers

…Léonor me dit:"Avouez, Jouhandeau, que tout vous amuse, que la vie pour vous est une fête." J'avouai que c'était là sans doute ma faiblesse. Alors, elle de protester que c'était ma force au contraire.

Clin d'oeilDepuis des années, cela date de mon adolescence, j'écris les titres des livres que je lis et parfois j'en copie des extraits qui m'ont frappée. j'en ai rempli des carnets entiers! Bien entnedu, depuis que j'ai un PC (il y a 8 ou 9 ans de ça) j'ai tout mis dedans! Et j'ai bien du plaisir à relire tout cela.

15:23 Écrit par Marie-Claire Schùermans dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.