07/04/2010

Merci aux commentateurs.

J'ai été fort surprise de voir, ce matin, que des personnes se sont données la peine de lire ce que j'écris et de commenter mes propos. Cela me fait grand plaisir. Aussi je vous en remercie bien sincèrement. J'écris surtout pour mettre de l'ordre dans mes idées. J'aime réfléchir à ce qui m'intéresse. C'est vraiment super de me rendre compte que ces réflextions ont été lues et commentées. Ayant à mon tour lu avec attention ces commentaires, j'aimerais y répondre.

Je vais commencer par "Chercheurd'or" (quel beau pseudonyme! ) je peux  vous confirmer que je n'ai aucun pouvoir de laisser ou non paraître les commentaires éventuels. Si je peux donner mon avis, bien entendu, je ne demande pas mieux que de les voir sur mon blog! C'est très enrichissant pour moi.  Venons-en au fond. Je trouve votre commentaire tout à fait bien fait et je ne peux que me dire tout à fait d'accord avec vous. Contrairement à ce que vous semblez avoir compris, j'attache une grande importance aux mythes. Je peux dire que cela me passionne. Et je n'ai jamais pensé une seconde que nos ancêtres étaient idiots,  à quelque niveau que ce soit dans le temps et l'espace. Par exemple, être crédule n'est pas pour moi une expression d'un manque d'intelligence. Si on essaye de se mettre dans les circonstances de la vie de nos lointains ancêtres, lorsque les phénomènes naturels ne pouvaient encore être expliqués, on comprend, bien sur, qu'ils désiraient écouter ceux qui leur en donnaient une explication et les croire. Cela les rassuraient. Je ne les blâme aucunement et si j'avais été à leur place j'aurais surement fait la même chose. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait dans mon enfance, avec la religion catholique. Je ne me sens pas plus intelligente maintenant qu'alors, simplement j'ai eu le temps de réfléchir. Voilà. Je ne vois pas ce que je pourrais vous dire de plus. Sinon encore bien merci. A bientôt peut être sur d'autres sujets? Qui sait?

Venons-en à "Mistigri". Et bien j'aime aussi votre pseudonyme. J'adore les chats! Et je vois très bien dans ma tête un chat nommé Mistigri. Il traverse mon jardin, noir entre les tulipes rouges, digne et majestueux...Bon je m'égare! Vous avez commenté ce que j'écrivais au sujet de livres ésotériques. Je suis désolée que vous ayez pu croire que je méprisais les gens et que j'étais hautaine dans ma façon d'écrire. Si vous me connaissiez vraiment, cette idée devrait vous faire rire. Mais voilà, je suis franche et directe dans la vie et aussi dans ce que j'écris. Je pourrais mettre des gants pour donner mon avis mais ce n'est pas possible pour moi de faire ça. J'aurais l'impression de mentir. Ce n'est pas du tout pour cela que je crois avoir raison. Ce n'est pas La Raison, c'est simplement mon avis et je n'ai pas la prétention qu'il soit autre chose. Il n'engage que moi. Je parlais dans ce texte des livres ésotériques. Si je m'insurgeais, c'est en raison du tort que des charlatans peuvent faire à des personnes dans la peine. Vous avez parfaitement raison de dire que les morts que nous avons aimés sont en nous. Je le dis aussi, si vous lisez ce que j'ai écrit. Mais je ne peux concevoir que des soi disant médiums fassent tourner les tables et  se manifester des esprits frappeurs ou autres. C'est de l'arnaque et rien d'autre. Je ne méprise nullement les personnes qui croient ce genre de chose et tant mieux si elles y trouvent une consolation quelconque. Je peux parfaitement les comprendre. J'ai perdu ma mère quand j'étais encore bien petite et à cette époque, j'aurais donné n'importe quoi pour un signe d'elle depuis l'autre coté du miroir! Je respecte absolument les avis des autres, même quand, à part moi, je ne les partage pas. Encore merci, cher (ou chère?) Mistigri pour votre commentaire. Je vais tout de même essayer d'être un peu plus, disons diplomate dans la façon dont je rédigerai mes avis pour ne faire de la peine à personne. Je suis quelqu'un de gentil, vous savez. Je n'y suis pour rien, je suis née comme ça. Encore bien merci. A bientot peut être une discission sur un autre sujet? Marie-Claire

17:46 Écrit par Marie-Claire Schùermans dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.